Latest News: Investigationes demonstraverunt lectores legere me lius quod ii legunt saepius. Details>>

allo allo allo

– PAR TEXANE

Vous venez d’apprendre que vous êtes adoptés. Cela vient tout bousiller l’explication de votre existence.  Bref, tout ce dont vous avez crû être la vérité sur vous…n’est plus.

Vous décidez tout de même de continuer de prendre  vos médicaments en prévention de cas de cancer qui circulent dans votre famille…. adoptive.

C’est le plus gros mal de votre société…  il n’y a plus aucune logique.

Je vous décris et vous semblez accepter que le système financier mondial est défaillant et basé sur de la fraude…

Vous me parlez tout de même de repayer la dette…

Honnêtement, je ne sais plus quoi vous dire.  Réessayons :

 

1- Le dollar est un crédit avec une valeur basée sur la confiance et la réputation

 

2- L’or et l’argent sont des avoirs avec une valeur basée sur la rareté

 

3- Jadis, les deux étaient inter-reliés.  Ce n’est plus le cas aujourd’hui

 

4-Les banques sont venues au monde pour permettre aux gens de garder leurs avoirs en sécurité.  Donc en échange de monnaie, des entreprises se spécialisent dans la garde sécuritaire de biens de valeurs.

 

5- Par la suite, comme il n’était pas très pratique de se promener sur la rue avec des pièces d’or en poche, les banquiers signaient des reçus de dépôts que les récipiendaires pouvaient échanger à la banque.

 

6- Aux États-Unis vers la fin des années 1800, le gouvernement  donnait ces certificats de possession d’or et d’argent.

 

7- En 1967, le congrès américain a autorisé le gouvernement à octroyer des certificats (dollar) sans qu’ils puissent être échangés contre un bien tangible (l’or, argent etc.),  ce qu’on appelle la monnaie fiduciaire.

 

8- La monnaie fiduciaire repose sur la confiance et la réputation car sa valeur matière est largement inférieure à la valeur nominale (le papier utilisé pour fabriqué un billet de 10$ dollar ne vaut pas 10$). C’est pour cette raison que l’argent a été retiré des pièces de monnaie en 1970.

 

9-  Pour que les gens gardent confiance en certaines devises, des organisations réglementent l’impression et la création de monnaie.  Aux États-Unis: la réserve fédérale.  Canada: Banque du Canada. Europe: Banque centrales nationales des états membres de l’eurosystème et la banque centrale européenne.

 

10- Ces organisations règlementent  la base monétaire: c’est à dire les billets en circulation et le total des dépôts des banques.

 

11- Ces organisations règlementent également les réserves obligatoires, c’est à dire le pourcentage des dépôts de chaque banque qui doit rester dans les coffres car les banques peuvent prêter plusieurs fois des montants qui ne sont pas dans leur coffre (plus en détail plus tard).

 

12- Aux États-Unis, les banques n’ont pas de minimum à garder si leurs dépôts ne dépassent pas 12.5 million.  Elles doivent cependant garder 3% pour les dépôts entre 12.4 million et 79.5 million et 10% pour tout ce qui dépasse 79.5 million.

 

13- Au Canada, la réserve obligatoire a été abolie en 1992.

 

14- En Europe, la réserve obligatoire est de 1%.

 

15- Aux États-Unis, voilà le chemin que prends vos dollars.

 

4-13-2014 6-55-48 AM

16- Donc, l’argent en circulation est de l’ « argent dette » qui est dû par quelqu’un quelque part.

 

17-  Si l’argent en circulation est de  l’ « argent dette », comment peut-on réussir à en trouver pour payer les intérêts demandés sur la dette?

 

18- Une des façons de payer la dette serait de créer de l’argent (dans le but de la payer) mais la valeur de la devise chuterait.

 

19- Une autre façon serait de vendre en devise étrangère des biens publics et payer la dette avec les profits. Au Québec, par exemple, Hydro-Québec a une certaine valeur sur papier mais seraient-ils capable de trouver un acheteur?

 

19- Selon Yvan Allaire, Ph. D, Président du conseil Institut pour la gouvernance d’organisations publiques et privées dans une étude qui date de 2007 (mais les conclusions sont toujours actuelles)

« Ainsi, une privatisation d’Hydro-Québec, selon ces paramètres financiers actuels, pourrait rapporter quelque 40 milliards de $ au gouvernement du Québec. Si ce montant était consacré au remboursement de la dette, le gouvernement économiserait quelque 2,5 milliards de $ en dépenses d’intérêts; mais il perdrait le dividende annuel d’Hydro-Québec (quelque 50% des bénéfices). Ce dividende, (exceptionnellement) de 2,3 milliards de $ pour 2006, connaît une forte croissance. De toute évidence, cela serait une mauvaise affaire pour le Québec. »

 

20- Les banques sont les vraies créateurs d’argent.  Seulement 3% de l’Argent en circulation a été créée par les gouvernements (Réserve fédérale, Banque du Canda et Banques centrales nationales des états membres de l’eurosystème).

 

21- Les banques sont responsables du mauvais fonctionnement du marché libre.  Leur création d’argent perturbe la fixation des prix et occasionne un surendettement personnel.

 

22- Les gouvernements ont contribués à l’acquisition de pouvoir des banques.  Les gouvernements sont instigateurs de la  défaillance des marchés financiers tels qu’on les connaît aujourd’hui.

 

23-  Si votre gouvernement prenait en otage tous les soldes de tous les comptes de banques des résidents, il ne parviendrait même pas à payer la dette nationale.

 

24- Il est bon de savoir que la Chine possède une bonne partie de la dette américaine et elle bat des records d’achat d’or en ce moment.  On pourrait spéculer sur les intentions réelles de la Chine de retourner à la monnaie représentative…

 

 

 

Référence :

http://www.theguardian.com/news/datablog/2011/jul/15/us-debt-how-big-who-owns

http://www.pewresearch.org/fact-tank/2013/10/09/5-facts-about-the-national-debt-what-you-should-know/

http://www.positivemoney.org/how-money-works/how-banks-create-money/

http://www.forbes.com/sites/gordonchang/2012/01/29/why-are-the-chinese-buying-record-quantities-of-gold/

http://www.minneapolisfed.org/community_education/teacher/history.cfm

http://www.igopp.org/IMG/pdf/2007-08-03_Les_Affaires_YA_Combien_vaudrait_Hydro-Quebec_societe_privee.pdf

 

– PAR TEXANE

Les articles abondent sur le sujet mais j’avais du mal à trouver des articles factuels en français.

Je m’étonne également de constater qu’il existe un dogme Obamacare, une croyance incontestable de ses bienfaits futurs.

Rectifions le tout.

Lorsque le projet de loi pour la réforme du système de santé aux États-Unis est apparu, j’en avais lu les grandes lignes, étouffé un rire et passé à autre chose.

J’avais sous-estimé la montée du socialisme…

Obamacare? Pour quelles raisons?

La raison évoquée: Il y a des dizaines de milliers de gens qui n’ont pas d’assurance santé aux États-Unis. Obamacare devait aider ses gens à payer une assurance mensuelle sans se ruiner.

La raison cachée : Le gouvernement démocrate place ses pions pour arriver à un système à payeur unique (une seule assurance santé disponible via le gouvernement). La santé de tous et chacun au pays passera par l’état. Ce que les québécois et le français connaissent parfaitement.

Sans assurance santé versus sans soins de santé.

Je me souviens lorsque j’étais toujours dans la belle province, je m’étais présentée à l’urgence en douleur. J’avais oublié ma Carte Soleil à la maison et la gentille dame de l’accueil m’avait demandé de retourner la chercher…

Au Québec, tu paies AVANT de voir le médecin.

Aux États-Unis, dans les salles d’attente de tous les hôpitaux, voici ce que vous pouvez voir.

itès the law

C’est la loi!

Si vous avez une urgence médicale ou que vous êtes en travail, vous avez le droit de recevoir, dans la capacité de l’hôpital et de son personnel :

Un examen médical approprié, les traitements nécessaires pour stabiliser votre état (incluant les traitements d’un enfant à naître) et si nécessaire, un transfère a un autre centre médical et ce, même si vous être dans l’incapacité de payer ou que vous n’avez pas d’assurance médicale.

Entre 45 et 50 millions d’américains n’ont pas d’assurance santé. Ce qui représente environ 16% de la population.

Qui sont-ils?

1) Des gens trop pauvres pour payer une assurance santé mais trop riche pour recevoir Medicaid

Par exemple, des familles avec un revenu de moins de 30 675$ pour une famille de 4

Que faisaient-ils avant Obamacare?

Les gens à faible revenu utilisent en général les hôpitaux publics souvent financés par les comtés et souvent même les villes. Il y a plusieurs programmes pour les gens moins fortunés dans les hôpitaux à but non lucratif mais aussi même dans les hôpitaux privés et à profit.

Les soins d’urgence sont automatiquement prodigués à quiconque se présentant à l’urgence.

Les soins préventifs sont souvent négligés par cette classe cependant, plusieurs médecins acceptent de voir un patient pour beaucoup moins que s’ils avaient à réclamer aux assurances (car ça aussi ça a un prix) donc une visite chez le médecin peut leur coûter environ 100.00$. De plus, plusieurs centres médicaux offrent la possibilité d’un plan de paiements.

Il existe également des cliniques caritatives et gratuites. Les gens à faible revenu peuvent prendre un rendez-vous. Le temps d’attente est plus long cependant, j’ai fait le test à une petite clinique près de chez moi et on m’a dit qu’avec les preuves que j’étais éligible (preuve de revenu etc..), j’aurais un rendez-vous le mois suivant. Dans d’autres cliniques, le temps d’attente peut aller jusqu’à trois mois.

2) Des gens qui ne seraient pas assurables car ils n’ont pas d’assurance via leur employeur et se font refuser pour une condition préexistante (mais qui sont tout de même aptes à travailler)

Il existe plusieurs types d’assurance aux États-Unis. Je n’en ferai pas l’énumération cependant la définition de deux grands groupes seraient suffisant pour cette explication

L’assurance groupe

L’assurance groupe est celle offerte par votre employeur et par une organisation à laquelle vous pouvez appartenir. Si vous êtes membre d’un ordre professionnel par exemple, vous pourriez vous voir offrir ce type de couverture.

En général, l’assurance groupe couvrira votre famille au grand complet et ne se souciera pas des conditions préexistantes que vous ou des membres de votre famille pourraient avoir.

L’assurance individuelle

L’assurance individuelle est prise par les gens qui n’ont pas accès à assurance via un employeur ou une organisation. Les travailleurs autonomes ont souvent recours à ce type de couverture.

Malheureusement, les gens avec des conditions préexistantes sont sujets au refus de couverture.

Que faisaient-ils avant Obamacare?

– Ils devenaient un groupe de 1!

Certains états permettent de former une assurance groupe avec seulement une personne. Vous-même!

D’autres états exigent 2 personnes ou plus (comme Le Texas par exemple).

– COBRA
Pour ceux qui ont perdu ou laissé leur emploi, le programme Cobra existe pour aider les travailleurs à garder leur assurances le temps qu’ils puissent trouver un autre emploi.

COBRA donne l’option de garder l’assurance pendant environ 18 mois (dans certains cas, même un peu plus)

– Accès à une assurance de l’état couvrant les gens définis comme étant à risque élevé

33 États offrent ce type de couverture.

4) Les gens qui choisissent de plein gré de ne pas prendre d’assurance

Il peut vous être incompréhensible de constater que des gens pourraient décider par eux même de ne pas prendre d’assurance santé. Pourtant plusieurs raisons peuvent être invoquées

– Les coûts

Certaines personnes acceptent de recevoir des soins de moindre qualité et éviter le prix des assurances. C’est un choix personnel. Il y a des gens qui préfèrent se faire soigner au Mexique par exemple, en sachant que pour de vraies urgences, ils seront vus ici sans problème!

– Administrer eux même leurs soins de santé

Oui, il est possible de gérer les soins de santé… sans une tierce partie (… il était jadis possible, désolée, Obamacare vient tout gâcher)

-Priorités

Les priorités de tous et chacun peuvent divergés. En effet, comme il n’y a pas encore de police des priorités (sans vouloir donner d’idée à personne), nous ne pouvons juger de ce que le voisin fait avec ses dollars!

Le concept d’assurance n’est pas apprécié de tous. Pour certains, le fait de prévoir des pépins est illogique et nous devrions faire face aux problèmes lorsqu’ils arrivent, et ne pas les envisagés.

Je trouve cette mentalité un peu irresponsable (pas a 100%) mais est-ce que ça me regarde?

Pas du tout! Et ça ne regarde personne d’autre qu’eux!

Que faisaient-ils avant Obamacare?

L’assurance catastrophe est une assurance avec un coût mensuel très avantageux mais avec un déductible très élevé.

Il peut être avantageux de gérer son propre portefeuille santé.
Il s’agit d’avoir le montant du déductible accessible dans un compte, et de n’y toucher qu’en cas d’urgence.

Par exemple, l’an dernier, je n’ai pas vu le médecin une seule fois. Si je l’avais fait, j’aurais pu choisir de payer ma visite préventive (entre 100 et 200$) et garder le montant du déductible dans un compte (disons 2000$). Donc cette année, j’aurais économisé de beaux dollars et le pire qu’il puisse arriver, c’est que je sois dans l’obligation d’utiliser mon 2000$.

OUI MAIS C’EST COMPLIQUÉ!!!!

Faire des choix, je vous l’accorde, c’est plus compliqué. J’ai eu le même sentiment lorsque j’ai dû faire le choix du service de garde pour mon enfant. Au Québec, j’ai attendu qu’un centre de la petite enfance m’appelle pour me dire qu’ils avaient une place. Je n’ai pas fait de choix.

Pourtant, ici, ouf! Quel genre d’éducation? Montessori, traditionnel? Quel programme? Linguistique, sportif, artistique? J’ai même dû choisir l’éducatrice… pas facile 🙂

Avoir le choix est un droit fondamental mais c’est aussi une capacité qui a tendance à se perdre.

Dernièrement, je discutais avec un homme qui voulait perdre du poids. Il m’a dit : dites-moi quoi manger et à quel moment… mais s’il vous plait, ne me demandez pas de faire des choix alimentaires, c’est TROP COMPLIQUÉ!

J’avoue que certains jours, j’apprécierais un petit coup de main du gouvernement pour la sélection de mes recettes!

MAIS QU’EST-CE QU’OBAMACARE?

The Affordable Care Act (Obamacare) contient 11,588,500 mots.
Cette loi est si complexe que même les élus ont du mal à la comprendre.

En voici les grandes lignes :
– Plus grand nombre de familles éligibles a Medicaid
Le revenu familial maximum pour être éligible a été augmenté
– Obligation des grandes entreprises à offrir une assurance santé
Couvrant les entreprises ayant 50 employés et plus.
– Un site internet centralisé pour le magasinage des assurances santé
Un site internet que nous n’avons pas encore vu fonctionner
– Des rabais basés sur la situation financière des familles
Des coûts moindres pour ceux ayant un faible revenu mais trop élevé pour Medicaid
– Une loi interdisant les compagnies d’assurance de refuser les gens pour des conditions préexistantes

– Tous les américains doivent avoir une assurance santé ou une pénalité!

 

LES EFFETS NÉFASTES D’OBAMACARE

Nous avons connu les effets néfastes d’Obamacare bien avant son implantation le 1er Octobre dernier. Et ça continue…

– Des entreprises mettent à pied des travailleurs, emploient des contractuels et coupent des heures
Pour ne pas devoir payer d’assurance à leur employés (et ainsi devoir débourser souvent des centaines de milliers de dollars), les entreprises ont dû revoir la structure du personnel et couper des postes.
De plus, même si la compagnie offrait déjà des assurances, les coûts de conformité a l’état alourdi la responsabilité financière de cette entreprise, que ses consommateurs vont encore finir par payer.

– Les compagnies d’assurance laissent tomber leurs clients parce que leur couverture envers ceux-ci n’est pas conforme aux règles
Plusieurs assurés ont reçu une lettre pour l’annulation de leur police d’assurance. Nous prévoyions que plus d’un million de personnes recevront cette lettre.
– Le site internet ne fonctionne pas, n’est pas sécuritaire et que la résolution des problèmes ne se ferapas d’ici peu.
Le site aurait coûté plus de 600 millions de dollar et 99% des applications ne se rendent pas jusqu’au bout.
600 millions! Et ils voudraient qu’on leur accorde une confiance aveugle face à notre santé?
– Les gens qui ont réussi à s’inscrire ne voient pas les rabais tant attendus.
C’est si mauvais que plusieurs journalistes et membres du congrès ont relaté des hausses de coûts mensuels de plus du double.
Aussi, certains reçoivent un coût mensuel abordable mais décoré d’un déductible de plusieurs milliers de dollars. J’ai la même réaction maintenant lorsque je vais au Dollorama et que je vois des items à 3$
– Les compagnies d’assurances ont monté le prix mensuels de leur police ainsi que leur déductible pour l’ensemble de la population
Parce que les compagnies d’assurance doivent accepter des gens a risque élevé, qui reçoit la facture?
Il fallait s’y attendre.

Finalement, Obamacare laissent les gens frustrés avec le sentiment de s’être fait avoir. Même les défenseurs d’Obamacare doivent admettre que les résultats sont très loin des attentes de la population.

LE SYSTÈME UNIVERSEL… N’EST-CE PAS PLUS JUSTE?

Le système universel offre une couverture pour tout le monde mais il a plusieurs lacunes

1) Les utilisateurs sont des dépenses et non des revenus.

Lorsque vous vous présentez a l’urgence, vous faite le même effet qu’une facture dans votre boîte aux lettres…. Vous l’entassez dans un coin!

L’effet inverse dans un hôpital privé, ou l’on vous servira le même traitement qu’un chèque reçu! On vous gardera à l’œil!

2) Les abus!

Souvent on se demande si l’urgence c’est pour les békébobos

Lorsque c’est gratuit, ça n’a aucune valeur! La seule limite aux abus c’est un paiement pour l’utilisation du service ( Attention, je ne parle pas de taxe!).

Par contre, nous ne pouvons pas régler ce problème parce qu’un plus gros problème existe…

3) Il n’y a PAS DE MÉDECINS!

Donc pour en voir un, l’urgence est souvent l’endroit désigné!

Comme les médecins ont des quotas, des limites d’équipement et trop de patients. Il y a une pénurie, non pas de médecins, mais de médecins en uniforme!

Savez-vous qu’il y a des médecins qui vous prendraient comme patient si vous acceptez de tester un médicament pour eux? Oui, ça se passe au Québec.

4) Équipement désuet

Lorsque mon conjoint a été diagnostiqué avec un cancer lors d’une visite au Québec, on lui a fortement suggéré de retourner aux États-Unis pour ses soins. A l’époque, le Pet SCAN le seul scan qui peut déceler l’étendu du cancer) existait seulement à Sherbrooke (un seul pour toute la province), tandis qu’à Houston, il y en avait une dizaine seulement pour la ville.

Sans compter les bâtiments en ruine, les problèmes de moisissures etc. une problématique que l’on repousse mais qui finira par couter très cher.

Bref, lorsque l’accessibité des soins est la raison principalement d’un financement de programme fait par l’état mais que dans l’application  de ce programme  l’accessibitité est réduite pour tous..  ce n’est pas ce que j’appelle un succès!

Il n’y a pas de système parfait sauf celui ou tous et chacun est libre de choisir ce qui est bon pour lui et sa famille. N’oubliez jamais que ce qui vous arrive aujourd’hui découle d’une série de choix que vous avez faits dans votre vie antérieure.

Et comme la police des choix antérieurs d’existe pas… nous sommes tous libre de décider de notre avenir!

Référence :

http://www.nahu.org/consumer/hrpguide.cfm

http://www.cancer.org/treatment/findingandpayingfortreatment/managinginsuranceissues/what-is-cobra

http://www.sfachc.org/medical-center/services/women/womens-health-program.html

http://healthunsurance.bangordailynews.com/2012/04/09/uninsured-2/uninsured-how-much-is-a-doctors-office-visit/

http://nafcclinics.org/about-us/what-is-free-charitable-clinic

http://www.needymeds.org/indices/newuser.htm

http://www.apha.org/APHA/CMS_Templates/GeneralArticle.aspx?NRMODE=Published&NRNODEGUID={D5E1C04A-0438-4FD4-A423-CEFDA0D9878D}&NRORIGINALURL=%2fadvocacy%2fHealth%2bReform%2fACAbasics%2fmedicaid.htm&NRCACHEHINT=NoModifyGuest#Medi3

http://en.wikipedia.org/wiki/Pre-existing_condition

La moralité c’est une valeur libertarienne. Pas besoin de suivre des lois pour être juste….Non, je ne mangerais pas mon chien mort…mais encore là, changez la situation et je vais peut-être répondre oui..( prise sur une île déserte:)…Le sens commun fonctionne très bien pour moi en général. Les gens n’ont pas appris à penser, ils ont appris à suivre. La dite élite.

Continue reading

Un gouvernement minimaliste

Un libre marché…des services privés et des services communautaires de charité.

Par contre, dans un système comme celui-là, la mentalité doit changer. L’individu est tenu responsable de sa situation. Même l’évènement le plus difficile fait “parti de la vie”. L’individu “fort” prends en charge l’individu plus faible. Il y a des pays où la famille est très importante…les parents s’occupent de la cellules familiale ( les enfants, grands-parents etc..) ensuite les enfants prennent la relève de la cellule familiale( donc si un enfant a des besoins particuliers, les enfants prendront soins d’eux en plus).

Le Texas est beaucoup comme ça et c’est pour cela que je me plais ici. Les gens qui ne sont pas satisfait de l’école, prennent le volant et enseignent à leur enfants. Selon les statistiques, ces enfants réussissent mieux à l’université plus tard, ils ont moins de problèmes à l’adolescence. Comme vous le savez déjà, j’ai moi-même une enfant handicapée et il ne m’est jamais passé par l’idée de la laisser au gouvernement. Elle restera avec nous jusqu’à sa mort….et nous avons prévu le coup si jamais quelques chose NOUS arrivait.

Texane : )

 

10:00 a 12:00

Posted in new

Texane & Liberty Belle sont maintenant en ligne!!

Posted in new

Curabitur viverra erat tempor augue ultricies sed tempor lorem pharetra. Maecenas lacinia placerat lobortis. Vestibulum lacus mauris, imperdiet quis elementum in, convallis a lorem. Cras faucibus lacus ut mauris dapibus